Les sites du groupe Info6TM

Gros leurre, gros bar ?

Vos questions, nos réponses. Retrouvez quelques astuces de la rédaction, relevées dans le courrier des lecteurs. Gaétan Domergue nous a interpellé par mail, il a déjà pris quelques bars au leurre, mais il aimerait tenter ce poisson qui me passionne au leurre de surface. Problème : pour l’instant il n’a pas eu de bons résultats, à part quelques petits. Quelles sont les tailles de leurres qui fonctionnent pour prendre de beaux poissons et existe-t-il quelques règles pour choisir les bonnes couleurs ? Nous lui avons répondu dans le n°81 de Pêche & Bateaux.

 

 

L’adage « gros leurre-gros poisson » est valable aussi pour le bar qui ne fait pas exception. Bien sûr, il est possible de prendre un poisson trophée avec un petit leurre de surface lorsque la densité de petit fourrage est importante. D’une façon générale, l’utilisation d’un gros leurre apportera certainement moins de prises, mais elle augmentera la chance de toucher un gros ! Même si des poissons de petite taille sont capables d’attaquer des leurres conséquents, le plus souvent ils hésiteront avant de se jeter sur une grosse proie. À l’inverse, un gros poisson n’hésitera pas à faire un long déplacement pour attaquer un gros leurre : la promesse d’un repas riche en énergie justifie une course effrénée derrière un gros leurre de surface ! Les spécialistes utilisent souvent des leurres entre 12 et 15 cm, voire davantage. Dans certaines circonstances, les Pencil Cordell de 170 mm ont pris de très gros bars !

Concernant le choix de la couleur, il n’existe pas de vérité absolue : un choix peut être efficace, ou ne pas l’être. Pendant la période idéale pour rechercher les gros poissons en surface à la fin du mois d’août et jusqu’en novembre, bon nombre de pêcheurs cherchent à imiter au plus près maquereaux, grosses sardines, mulets et chinchards qui ont atteint une taille respectable. C’est à ce moment que les poissons records quittent leur refuge pour prendre des forces avant l’hiver. Un coloris proche de celui de ces proies semble donc tout à fait logique. Mais, à la pêche, il y a toujours une ou plusieurs exceptions… Le blanc est une valeur sûre ! Les gros bars aiment le blanc ou l’ivoire, tous les spécialistes sont d’accord sur ce fait. Sans doute cette tonalité se dégage-t-elle davantage des éléments par tout type de luminosité ! Une bonne recette consiste à opter pour du clair quand le temps est sombre et du foncé quand le temps est clair. Les coloris comme le mulet, le sardine, le ayu et le blanc sont des valeurs sûres. Plus généralement la couleur olive, le bleu et le gris fonctionnent un peu partout et tout le temps. De temps à autre, lorsque les eaux sont un peu chargées, une couleur chartreuse peut faire la différence !

Mais, quel que soit le choix du coloris, l’essentiel quand on pêche pendant des heures est de rester concentré sur l’animation de son leurre car la touche peut survenir à tout moment ! Gardez aussi en tête que tôt le matin et tard le soir vous aurez les meilleures chances de réussir à capturer un beau poisson. Il semble que ces deux moments de la journée sont aussi les plus propices pour déclencher la touche d’un gros poisson, sans doute les plus gros spécimens sont-ils moins pêchés à ces heures ? Donc, si vous pêchez au bon endroit au lever du jour avec un gros leurre blanc, il y a de fortes chances qu’un gros bar soit à votre portée…

"Pour recevoir chaque semaine toutes les actus de la pêche, nos concours, nos bons plans, nos sorties vidéos, nos articles gratuits et bien plus encore... inscrivez-vous vite à notre Newsletter !"

Je m’inscris à la newsletter

Débuter la pêche en mer

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15